Européenne 2019

Les gilets jaunes 2019

                       LE  PARLEMENT EUROPÉEN DES GILETS JAUNES

 

Le Parlement européen c’est 751 députés, 1676 assistants , 6683 agents, un budget de1,9 milliard d’euros, soit plus que celui de Marseille, des banques , une poste, des coiffeurs, un libraire,  des bars , une blanchisserie,   une police armée et même des  grèves du personnel.Une petite ville de 9000 habitants  en somme.

Pourtant jusqu’ici depuis 40 ans,  ce Parlement est resté  sage, n’osant affronter ni la Commission, ni le Conseil, presque timide, en  petite souris de l’Europe se contentant d’accoucher  tous les ans  d’une montage de papier, s’en  jamais avoir   l’audace du coup de force qui déciderait  d’un impôt européen sur les milliards d’euros des bénéfices des sociétés géantes qui se jouent des nations et s’évadent sans verser une juste contribution.

C’est le mystère de ce Parlement. Sur le papier, le patron de l’Europe c’est lui. Il investit la Commission, il peut la renverser, il  vote les « lois », autorise les traités, vote le budget et possède tous les pouvoirs. Sauf un : voter l’impôt.

Voilà son blocage. Il lui faut alors avoir  l’audace  d’imposer enfin les multinationales  du  numérique  et pas les  français  aux retraites quasi  faméliques. Etre  le Parlement des gilets jaunes pour  récupérer chaque années  les 100 milliards d’euros de l’évasion fiscale des Google, Facebook et autres Amazon des GAFAMI, diminuant d’autant  l’imposition des retraités, des automobilistes pressurisés et des PME surchargées.

. Si le Parlement  ose la  création de cet impôt  anti évasion, et il a tous les moyens pour le faire, d’un seul coup il se gagnera l’adhésion des  peupes, changera le destin de l’Europe et fera   la plus grande révolution  de l’histoire de l’humanité fiscale: faire payer pour la première fois depuis 9000 ans  l’impôt aux nomades.